Bye Bye Albert

LES EURS D'ALBERT

après nous avoir servi le démineur, l'informateur, le branleur, le facilitateur, le pré-formateur, le retardateur, le formateur, l'emmerdeur, le censeur, le post-formateur, le tergiversateur, le déserteur, le prestidigitateur, les bonnes soeurs, etc ... voilà l'abdicateur. 
Je regrette par contre l'absence du penseur, mais surtout du rêveur.
Signé : un agitateur (anonyme)

CHOMAGE 

On a peut être la solution. Si les reines et les rois commencent tous à démissionner, ça pourrait créer une bonne demi-douzaine d'emplois en quelques années. Le problème, c'est qu'en général ils sont déjà réservés pour du petit personnel - souvent "pistonné" - et pas toujours qualifié ...


Écrire commentaire

Commentaires: 0